Actualités

Un jeune couple parents Senanais* a besoin de notre aide …

Leur petit prince est né il y a quelques semaines et il est gravement malade.

 

Ce petit prince doit rester hospitalisé sur Dijon plusieurs mois….Les frais d’hébergements à la maison des parents sont onéreux (contrairement à ce que l’on pourrait penser ce n’est pas gratuit) ainsi que les frais de déplacements… C’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour aider ces jeunes parents à rester le plus possible auprès de leur enfant !!

 Merci pour eux, merci pour votre solidarité !!!

*Commune de Senan dans l’Yonne.

la journée européenne des droits en santé

Déjà le 3ème jour de notre action de communication « Un jour, un droit » autour de la Journée Européenne des droits en santé (18 avril).

Le droit à la qualité et à la sécurité des soins, c’est le droit présenté aujourd’hui par Adrien CADIA, représentant des usagers dans un établissement de santé de la région.

Retrouvez d’autres vidéos de témoignage sur notre chaîne YouTube, page Facebook France Assos Santé BFC, et sur notre le site internet France Assos Santé BFC.

Accès à la vidéo encliquant sur la Photo, ici à gauche.

Même vacciné, j’applique les gestes barrières.

Merci ! Vous participez à la lutte contre la Covid19 en ayant choisi d’être vacciné. Continuez à agir en respectant les gestes barrières, au quotidien, pour protéger les autres.

Gestes barrières Covid-19

Création de la “MAISON des USAGERS” à l’Hôpital Nord Franche-Comté (HNFC)

La circulaire DHOS/E1/2006/550 du 28 decembre 2006 relative a la mise en place de maisons des usagers au sein des etablissements de sante définit les grands principes et recommandations pour la mise en place d’une maison des usagers dans les établissements de santé.

CARDIO Franche-Comté et des bénévoles d’autres associations ont participé à la première réunion du groupe communication de la “maison des usagers” de l’HNFC qui s’est tenue ce matin 14 avril.

La maison des usagers est un espace d’accueil, d’échanges, d’écoute, d’expression et d’information pour les usagers des établissements de santé et des mouvements associatifs.
La maison des usagers n’est ni un lieu de soins ni un lieu de règlement institutionnel des conflits.

C’est avant tout un lieu d’expression de la parole individuelle et collective des usagers. C’est aussi
un outil qui vise à faciliter le dialogue et les partenariats avec les professionnels de santé et l’institution hospitalière (par exemple, sur des projets d’amélioration de la qualité, sur la rédaction de documents, sur la signalétique, sur le respect des droits des personnes malades et des proches…).

Cela représente aussi, pour les associations qui se rencontrent en ce lieu, la possibilité de partager, de capitaliser leurs expériences et ainsi de s’ouvrir à des problématiques nouvelles.
La maison des usagers met à disposition une information pluraliste qui peut permettre à la personne de formuler son propre questionnement.

Mais pour ce faire, deux conditions s’avèrent indispensables : l’accompagnement par les bénévoles et la qualité des ressources documentaires disponibles. La qualité de l’écoute, dans une démarche qui contribue à renforcer l’autonomie des personnes, sera privilégiée afin d’apporter aux personnes malades et à leur famille soutien et conseil dans un lieu accueillant et neutre favorisant l’expression libre, dans le respect de la confidentialité.